Albatroz Hotel

En résumé

Emplacement

Prestations

Le charme des maisons de famille heureuses

« Les familles heureuses se ressemblent toutes » écrivait Tolstoï au début d'Anna Karénine. On aurait envie d'ajouter que leurs maisons conservent cependant un petit quelque chose de singulier, une façon spéciale d'être en harmonie face au paysage... et de laisser le temps faire son œuvre.

Ancienne demeure de l'aristocratie lisboète, quand elle venait en villégiature à Cascais, l'Hôtel Albatroz possède cette magie particulière des maisons qui ont été longtemps heureuses...et qui continuent de l'être !

Et on comprend facilement pourquoi avec une situation aussi exceptionnelle: au cœur de Cascais, surplombant une des plus sympathiques plages de la station balnéaire et offrant depuis ses nombreuses terrasses un panorama plein de douceur sur l'océan qui vient rouler à ses pieds.

Construite en 1873 par le duc de Loulé, c'est-à-dire le petit neveu du roi Louis 1er du Portugal, cette demeure familiale est devenue un hôtel en 1982 grâce aux soins d'un des grands hôteliers de Lisbonne, le créateur du Lapa Palace.

Reprenant l'Hotel Albatroz des mains de son frère dans les années 2000, l'actuel propriétaire continue de gérer l'hôtel de façon familiale: son épouse s'occupant avec beaucoup de goût de la décoration, et son fils, du marketing.

Durant toutes ces années, le personnel est resté fidèle à la maison, connaissant tout d'une clientèle elle-même restée d'une très grande fidélité, heureuse, année après année, de retrouver le chemin d'une telle demeure.

Et pourtant, si le duc de Loulé revenait, il aurait sans doute du mal à reconnaître sa maison de vacances. Non pas qu'elle ait été métamorphosée, mais on y a adjoint dans les années 80 une aile moderne, avec des chambres particulièrement spacieuses, dont presque toutes disposent d'un balcon, donnant sur la piscine de l'hôtel et l'océan. Une nouvelle extension à cette aile moderne a été réalisée plus récemment, avec quelques très belles chambres, dans un esprit déco plus cottage.

Quant à la magnifique propriété située sur le promontoire voisin, même si elle a accueillie durant quelques années les suites de l'établissement, elle appartient aujourd'hui à un enviable particulier. Pour les suites, du moins les plus étonnantes, il faut maintenant se rendre dans un autre bâtiment voisin, à savoir la superbe demeure du médecin du roi, dont la surprenante façade néogothique se dresse face à la plage et à l'océan.

L'Hôtel Albatroz, sous ses allures de demeure tranquille, s'étend ainsi sur plusieurs bâtiments pour offrir le plus grand confort et les activités les plus variées : un petit sentier a été aménagé pour accéder directement à la plage, une petite chapelle voisine peut être privatisée pour d'heureux évènements, le parking souterrain de l'hôtel, ainsi que son valet de parking, permet d'oublier toute contrainte de stationnement, des cours de cuisine, tout comme des dégustations de vins, viennent faire danser les papilles, alors que de très beaux parcours de golfs sont disponibles à proximité. Bref, tout pour se ressourcer en toute tranquillité !

 

Une arrivée toute en douceur

Situé à quelques pas de la petite gare de Cascais, ce qui est bien pratique pour tous ceux qui arrivent de Lisbonne en train ; situé à l'entrée d'une des principales rues piétonnes de la charmante petite ville, ce qui est bien pratique pour les amateurs de shopping, l'Hôtel Albatroz possède l'allure discrète des hôtels qui conservent leurs trésors pour l'intérieur.

Une façade blanche de deux étages en retrait de la chaussée pour dégager un petit parking, une volée de tuile dans le goût de la ville, et une entrée vitrée qui vous conduit tout de suite à la réception, voilà l'arrivée. L'ensemble, malgré les rénovations, conserve un indéniable petit côté années 80 chic et familial.

De la réception partent deux couloirs à l'équerre. Le premier dessert les chambres de l'aile moderne, le second, s'avançant vers l'océan et la lumière, rejoint les parties communes de l'hôtel et la demeure historique du duc de Loulé. Au mur, des photos noir & blanc rappellent le Cascais aristocratique de jadis, tandis qu'une étonnante estampe japonaise évoque par ses dorures un glorieux passé colonial.

Les parties communes de l'hôtel commencent par un grand salon, d'allure moderne, dont les baies vitrées s'ouvrent sur la piscine de l'hôtel. Ensuite, en continuant toujours vers l'océan, on rejoint l'ancienne demeure du duc. Ainsi, dès que l'on passe le perron de pierre, aujourd'hui protégé par un passage vitré, on a l'impression de rejoindre un autre monde.

Un escalier peint en blanc, de hautes fenêtres et de superbes azulejos colorées donnent le ton, celui de la maison de famille. Depuis ce magnifique vestibule, on accède, sur la gauche, au restaurant de l'hôtel, et sur la droite, au bar en rotonde. En empruntant l'escalier, ou un petit ascenseur de service, vous pouvez accéder aux chambres de ce bâtiment historique.

Refaits en 2009, le restaurant et le bar de l'hôtel sont en quelque sorte un hommage à l'océan.

Inscrit en léger arc de cercle, le restaurant possède de larges baies vitrées surplombant la plage et l'océan. On s'y sent tout de suite bien. Un vieux parquet, d'impeccables nappes blanches et des couverts en argent rappellent les heureux repas du dimanche. La carte, parfaitement classique, fait la part belle aux produits de la mer, tandis que le service, tout aussi classique, n'a de cesse de vous permettre de profiter du panorama. Rares sont les endroits aussi paisibles. Une fois assis, seul ou en bonne compagnie, on souhaiterait que le repas ne s'arrête jamais tant on se sent bien !

A la fois doux et vivant, le bar de l'hôtel est comme un phare contemporain, enclos dans une rotonde ouverte sur l'océan. Décoré dans un agréable esprit à la fois cottage et pop, ses différents niveaux et ses baies vitrées donnent à 180° sur l'océan. Parquet cérusé, lambris peints en blanc et couleurs beiges donnent le côté cottage, tandis que lampes bulbes et coussins à l'effigie des Beatles assurent le côté pop. Sa terrasse en arc de cercle est une merveille. On peut s'y restaurer légèrement en saison, ou tout simplement prendre un verre, tout en se laissant bercer par le ressac de l'océan en contrebas. Que demander de plus ?

 

Les chambres : à chacune son style

Toutes différentes les unes des autres, les chambres de l'hôtel Albatroz correspondent à trois grands styles, en fonction du bâtiment dans lequel elles se trouvent.

 

Les chambres du bâtiment historique, le palais du Duc de Loulé...

Sans conteste, les chambres du bâtiment historique sont celles qui ont le plus de caractère. Avec une structure moins « carrée » que les chambres du bâtiment moderne, elles possèdent un charme fou. Qu'il s'agisse des papiers peints ou du mobilier, des boiseries ou des moquettes, tout est ici histoire et élégance.

Chose très rare dans un hôtel, la décoration respire le naturel. La plupart des meubles ont été chinés et l'ensemble possède une patine lumineuse : on se sent davantage invité à profiter des lieux qu'à les admirer, tout comme dans la demeure d'un ami. Les murs ont une âme et semblent conter une histoire. Et même les placards, parfois grands comme des dressing, sentent l'encaustique et le temps jadis !

... et notamment la chambre 101, pour son ode à la mer

La chambre 101: voilà une chambre de poètes et d'amoureux ! Située au premier étage, à l'extrémité du bâtiment, elle est comme un promontoire face à la mer. Spacieuse sans être démesurée, inondée de lumière sans en être consumée, la première chose que l'on remarque en entrant dans cette chambre, ce sont ses très beaux papiers peints, façon Toile de Jouy aux motifs orientaux, qui lui donnent une couleur douce, où se mêlent vert amande, blanc et beige, avec quelques petites pointes turquoises. Un large lit fait face à une porte fenêtre dont le balcon surplombe l'océan, tandis que deux autres fenêtres emplissent également  la chambre de lumière.

Avec la mer pour perspective, cette chambre est une invitation au voyage. D'autant qu'elle possède quelque chose de très naturel, de profondément humain. Serait-ce la jetée de lit avec sa très belle maille en tricot blanc ? Serait-ce le fauteuil face à l'océan qui n'attend qu'un patient lecteur ? Serait-ce la magnifique hauteur sous plafond ? Ou bien seraient-ce les fauteuils en rotin placé à côté d'une ancienne cheminée au parement de marbre ? Ou les boiseries peintes en blanc, tout comme les volets intérieurs ? Ou encore la patine de l'ensemble ? Quoi qu'il en soit, le soir, en buvant un verre de Porto, gracieusement offert par l'établissement, on contemple la mer en se laissant griser par les mille piaillements des petits oiseaux qui ont colonisé le lierre voisin, et il semble alors que la vie est bien douce...

Si la proximité du bar et du restaurant vient animer les soirées, surtout en été, ses nuits ne sont troublées que par le ressac de la mer.

Comme pour toutes les chambres, un bagagiste est là pour vous y conduire. Et comme pour toutes les chambres, un panier en osier est présent avec des serviettes de plage, tandis que le soir, un service de couverture prépare votre chambre pour la nuit.

 

Les chambres de l'aile moderne

Constituée de 30 chambres, dont 22 avec vue sur la mer, l'aile moderne concentre la moitié des chambres de l'établissement. Particulièrement spacieuses, ces chambres possèdent une petite terrasse et une vue d'autant plus appréciable que l'étage est élevé. Leur décoration est d'un classique-moderne aussi charmant que propret. Peu à peu redécorées, elles gagnent en glamour tout en conservant un confort au carré. Quant aux chambres donnant sur l'arrière du bâtiment, on ne peut finalement leur reconnaître qu'un seul avantage, celui de pouvoir profiter de l'Hotel Albatroz quand tout le reste est plein !

Prolongation naturelle de cette aile, un nouveau bâtiment a été ajouté en 2005, « le bâtiment blanc ». Dans un esprit cottage, avec parquets cérusés et carreaux de faïence dans les salles de bains, toutes les chambres donnent sur la mer, dont une chambre en duplex, idéale pour les familles.

 

Les suites du Palais du Dr Antonio de Lancastre

Situé à proximité immédiate de l'hôtel, puisqu'il suffit de traverser la rue, ce bâtiment du début du XXème siècle possèderait presque un allure de villa italienne si ce n'était quelques détails néogothiques étonnant qui viennent pimenter sa façade. A l'intérieur, on trouve quelques magnifiques salles de réunions, un solide escalier en bois plein d'histoire, des couloirs couvert d'azulejos, une cuisine, également couverte d'azulejos, que l'on utilise pour des dégustations de vin, un espace pour des cours de cuisine et enfin... quelques chambres et suites. Compte tenu de la configuration de l'immeuble, on a tout sauf l'impression d'être à l'hôtel.

Très classique, avec leur tête de lit coiffé d'un baldaquin, les chambres et suites de ce bâtiment sont parmi les plus originales de l'Hôtel Albatroz. A ce titre, on notera « la suite bibliothèque », située au deuxième étage, dans la tour de l'immeuble, avec son salon-bibliothèque tout en bois, offrant une vue splendide sur la mer et une hauteur sous plafond prodigieuse. On notera également une des suites du premier étage, avec son très beau salon dont le canapé fait face à la mer... ou cette chambre avec une large terrasse. A noter que dans ces suites et chambres, il n'y a pas de bureaux. Elles seront donc moins adaptés pour ceux qui auraient des velléités de travailler... au cas où !

 

Choisir sa catégorie de chambre

Les chambres de l'hôtel sont proposées à la clientèle, non pas par bâtiments, mais par taille de chambre et par exposition.

Ainsi, vous pouvez choisir une chambre standard, avec vue sur la ville (20m2 environ) ou vue sur la plage (18m2 environ).

Pour vous faire davantage plaisir, choisissez une chambre supérieure ou une chambre deluxe, toutes deux avec vue sur la mer et mesurant entre 20 et 25 m2. Sensiblement identiques aux supérieures, les chambres deluxes de l'aile moderne ont l'avantage d'être situées à un étage plus élevé, et donc, évitent le rez-de-chaussée face à la piscine.

En ce qui concerne les junior suite, elles mesurent une quarantaine de mètre carrées, n'ont pas de balcon, se contentent d'une vue latérale sur la plage, mais sont en revanche parfaitement adaptées pour accueillir des familles.

Enfin les suites, toutes différentes, en fonction de l'immeuble dans lequel elles se situent, elles mesurent entre 50 et 60m2, sont souvent très originales, avec une très belle vue... et ne sont pas toutes adaptées pour des familles.

 

Le petit déjeuner

Servi dans le restaurant gastronomique, le petit déjeuner, servi en buffet, est un classique de gourmandises. Œufs brouillés, tranches de lard et légumes rôtis sont bien sûr au programme du chaud, tandis que le froid propose aussi bien saumon, charcuterie ou fromage pour le salé, que viennoiseries, petits pains ou fruits pour le sucré. Les boissons chaudes vous sont servies à table, et un des must de ce petit déjeuner sont les confitures maisons, absolument redoutables !

 

Pour qui ?

Situé à moins d'une heure de Lisbonne, l'Albatroz Hotel est une façon délicieuse de découvrir la région.

A la fois facile d'accès et offrant une situation balnéaire parfaite, cet établissement mérite tout aussi bien d'être découvert en saison qu'en hors saison, pour davantage de tranquillité.

Compte tenu de tous ses atouts, et même si les environs ne manquent pas d'hôtels attractifs, l'Albatroz est la meilleure option de la région, pour qui cherche un hôtel de bord de mer, à la fois luxueux et avec du caractère.

On y vient en famille, pour déjeuner en douceur au sein de son beau restaurant. On y vient en amoureux pour oublier le temps. Ou on y vient entre amis, pour profiter des joies de Cascais... et de ses très bonnes tables !

 

À partir de 135€ Réserver
Notation de l'établissement
Taille des chambres 8.5 Confort : 8.5
Confort Chambres 9 Confort : 9
Petit-Déjeuner 9 Confort : 9
Infrastructure & Services 9.5 Confort : 9.5
Confort Global 9 Confort Global : 9

Contacts & Réservation

Albatroz Hotel

Rua Frederico Arouca, 100
2750-353

Station de Métro : Cascais