Casa de Madrid

En résumé

Emplacement

Prestations

Ici et ailleurs

Appartement situé au deuxième étage d'un immeuble d'angle surplombant une agréable place arborée, Casa de Madrid est un lieu à part.

Loin des modes et du présent, cette chambre d'hôte au charme particulier semble comme suspendu à un temps onirique, un temps offert à la rêverie, à une longue et ancienne rêverie.

Bien sûr, l'appartement est peuplé d'antiquités, de tableaux de famille, de tapisseries d'Aubusson et de riches détails de décoration, bien sûr, il conserve les atours d'une grande demeure familiale avec ses enfilades de pièces, ses parquets et ses plafonds à caissons ou à corniches, mais il y a dans ce lieu quelque chose de plus : une douce invitation au voyage.

Un voyage d'initié, une lente inclination où la forme n'est qu'un des éléments d'une longue histoire, racontée de pièce en pièce, au fil des agencements de tissus et des fresques peintes sur les murs, fresques parfois très précises, parfois simplement évocatrices, portant en elles le souvenir de la Grèce ou de la Rome antique.

Ouvert en 2003 par une personnalité étonnante, Doña Marta Medina, historienne d'art et grande voyageuse, issue d'une des vieilles familles aristocratiques d'Espagne, Casa de Madrid a été réalisée après la restauration complète de la Casa Carmona, un palais de 1571 situé à proximité de Séville, transformé en un hôtel de luxe au charme imprégné d'histoire.

Discrète, l'entrée de Casa de Madrid ne se remarque qu'à un petit signe placé sur l'interphone de l'imposant immeuble du 2 Calle Arrieta. Un vieil ascenseur de bois et de métal conduit au deuxième étage, et le hall d'entrée de l'appartement, transformé en bureau de réception, saisit immédiatement par sa hauteur sous plafond, sa douce lumière sépia et son élégant mobilier.

Constitué de 6 chambres et d'une suite avec son grand salon et une petite salle à manger, l'établissement s'étire suivant un long couloir. Aucune des chambres ne possède la même décoration, aucune des chambres ne possède la même atmosphère. Qu'il s'agisse de la chambre Bleue, de la chambre Indienne, de la chambre Espagnole ou de la chambre Kenya, les décors sont atypiques et distingués, simples ou riches, mais jamais opulents. Composant avec les contraintes historiques de l'appartement, les salles de bains sont originales et vont du cabinet de toilette à l'ancienne - avec baignoire, au jacuzzi carré, intégré et couvert de mosaïques claires, presque comme un bain romain.

Accueillant les hôtes tout au long de la journée, du petit déjeuner à l'apéritif du soir, un large salon aux nombreuses fenêtres surplombe la place Isabelle II. Une douce lumière imprègne les coussins en soie d'Ouzbekistan recouvrant fauteuils et canapés, et l'on se prend à rêver en admirant les fresques évoquant un verger romain où s'ébattent des oiseaux. Inspirées des fresques des appartements de Livia, la femme de César, on peut contempler les originaux, comme Doña Marta Medina l'a fait plus d'une fois, au musée Massimo de Rome. L'art n'est pas un artifice, mais un chemin. On peut le suivre au fil des tableaux et des nombreux livres d'art, de Velazquez à Ingres, pour ne citer qu'eux.

Et c'est comme une maison particulière que vit cette demeure, avec sa personnalité, ses imperfections et sa patine naturelle, avec son linge brodé, ses quelques plantes artificielles et ses téléviseurs presque anachroniques avec leurs fils courant entre les meubles d'époques. Mais ici, et c'est cela qui compte, le sens de l'hospitalité reste une priorité et passe par de nombreux détails, des bâtonnets d'encens aux très bons produits de bains, en passant par un service policé et d'une gentillesse extrême.

 

À partir de 210€ Réserver
Notation de l'établissement
Confort Global 7.5 Confort Global : 7.5

Contacts & Réservation

Casa de Madrid

2a planta
Calle Arrieta, n°2

Station de Métro : Opera